Rechercher

Réalité ou ré-interprétation

Vous êtes assis devant votre système audio, et vous êtes subjugué par cette voix tellement naturelle, cette guitare enveloppante, cet orchestre scintillant... Ce que vous entendez est ce qu'on voulu l'artiste, l'ingé son, le producteur. Mais ce n'est pas toujours le reflet exact de la réalité entendue face à l'artiste ; c'est la confusion qu'entretiennent les audiophiles quand ils parlent de vérité sonore.

Là intervient le choix de l'ingénieur du son, de l'artiste, du producteur, de reproduire la réalité, ou de l'exacerber pour en faire une oeuvre plus ou moins personnelle...

Exemple concret avec des guitares sur "Heart is a drum" de Beck.

Les guitares sont superbes, énormes, comme si on les entendait à travers une "loupe" sonore. Perso, j'adore. Mais dans la vraie vie, une guitare ne sonnera comme ça que si votre oreille est à 10cms de l'instrument...

Ce n'est pas de a haute fidélité au sens où l'entendent les audiophiles, ca fait partie de l'intention artistique de l'équipe. C'est un son qu'on a voulu, pas une simple captation linéaire, qui peut certes avoir sa beauté, mais ne transcrit pas l'idée de l'artiste ; du moins dans ce cas précis. En revanche, le système de l'audiophile a pour tâche de retranscrire le plus fidèlement possible ce qui a été entendu dans le studio. Bien peu de systèmes y parviennent, souvent par leur manque intrinsèque de qualité, mais très souvent aussi par l'acoustique défaillante de la pièce d'écoute. Nous en reparlerons. #hautefidélité #audiophile #mixage

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout